Traducteur Professionnel

Le traducteur professionnel peut, au cours de sa carrière, devenir traducteur assermenté. Pour cela, certaines exigences légales sont demandées pour pouvoir pratiquer.

Pour pouvoir effectuer des traductions assermentées, le traducteur professionnel doit prêter serment auprès d’une Cour d’Appel. Pour être homologué par cette dernière, il faut constituer un dossier comprenant les diplômes, un  curriculum vitae et un extrait de casier judiciaire. Si l’inscription est acceptée, le traducteur professionnel s’engage sur une période d’essai de trois ans. Cette période permet d’évaluer les compétences et le savoir-faire des candidats. Après un nouveau dossier de candidature, les réinscriptions sont effectuées pour une période de cinq ans. Puis, le traducteur professionnel suit, tout au long de sa carrière, une formation continue. Ces nombreuses exigences légales permettent de s’assurer que les candidats sont en mesure de traduire des textes qui auront une validité juridique avérée. 

 

Traducteur professionnel                Traducteur professionnel                  Traducteur professionnel